Absence d’une ou plusieurs dents

Afin d’éviter la résorption osseuse, ainsi que des positions inadaptées des dents et de la mâchoire, un espace édenté de plusieurs dents doit être refermé aussi rapidement que possible, pour des raisons non seulement fonctionnelles mais aussi médicales. Plusieurs solutions de remplacement peuvent vous être proposées.

 

La prothèse amovible partielle ou stellite

Une prothèse amovible est une prothèse qui peut s’enlever. Elle remplace généralement plusieurs dents. C’est une prothèse à base métallique rigide, qui s’appuie à la fois sur les gencives et les dents restantes. Les dents prothétiques prennent place sur un support en résine qui se pose à cheval sur votre gencive. Pour stabiliser cet appareil, de petits crochets viennent s’accrocher sur les dents saines voisines. Dans certains cas, des attachements de précision non visibles peuvent remplacer des crochets inesthétiques.

Une prothèse amovible demande généralement quelques semaines d’adaptation. De plus, elle nécessite des retouches de temps en temps. En effet la bouche, contrairement à la prothèse, est vivante, et évolue en permanence.

dent1 dent2 dent3

Le bridge

Un bridge est une prothèse fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes en s’appuyant sur les dents adjacentes. Les dents sur lesquelles s’effectue l’appui doivent être préparées et éventuellement dévitalisées pour accueillir le bridge.

Cette technique consiste à remplacer une dent en réalisant un ensemble de couronnes dentaires soudées entre elles :
• Certaines couronnes sont scellées sur des dents/piliers de part et d’autre de l’édentement.
• Les autres sont nommées intermédiaires de bridge et remplacent les dents manquantes.

Il est surtout indiqué si les dents qui bordent l’édentement sont abîmées, dévitalisées et nécessitent d’être couronnées.

dent4 dent5 dent6         dent7

Les dents qui bordent la dent manquante sont préparées pour recevoir le bridge.

 

Implant dentaire

Un implant dentaire est assimilable à une racine artificielle. Il se présente le plus souvent sous la forme d’une vis en titane placée dans l’os de la mâchoire. Il remplace la ou les racines d’une dent absente et sert de support pour réaliser une couronne, un bridge ou une prothèse amovible…

Quand pose-t-on un implant ?

Un implant ne peut être mis en place qu’après la cicatrisation de l’os (3 à 6 mois après extraction). L’acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux. Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie.
La prothèse définitive est réalisée après la cicatrisation de l’os autour de l’implant (dans un délai de 3 à 6 mois).

Indications et contre-indications

Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont évalués à l’aide d’un scanner qui est réalisé après cicatrisation de l’extraction. Cependant il est aussi possible d’augmenter le volume osseux à l’aide d’une greffe osseuse. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.
Les contre-indications absolues sont rares : il s’agit principalement d’irradiation de la face, ou de haut risque d’endocardite infectieuse (infection d’une valve du cœur par des bactéries de la bouche).

dent8          dent9

L’implant est une solution de choix car il permet de remplacer une ou plusieurs dents sans affecter les autres dents, et offre une prothèse à la fois fixe et confortable.

share